Photo Portraits de femmes entrepreneurs qui vous inspireront

Portraits de femmes entrepreneurs qui vous inspireront

Portraits de femmes entrepreneurs qui vous inspireront

Avec toutes les entreprises qui s'affluent de nos jours, de plus en plus de personnes sont intéressées par le monde du digital. Puisqu'il s'agit de bâtir une entreprise innovante, tout ce qui concerne le domaine de l'entrepreneuriat doit être promu. De nombreuses femmes sont séduites par ce secteur. A toutes les femmes qui veulent se lancer dans ce domaine, voici quelques portraits inspirants.

Delphine Remy-Boutang, la fondatrice et dirigeante de The Bureau

Fondatrice et dirigeante de The Bureau, Delphine Remy-Boutang est l'une des femmes entrepreneurs françaises qui ont bien débuté leur carrière. Après avoir travaillé pour IBM durant quelques années, elle a quitté son poste en 2012 pour fonder son entreprise The Bureau à Londres. L'activité de cette dernière consiste à donner des conseils en stratégie digitale.

Elle cofonde également en 2013 l'événement annuel Journée de la femme digitale, un événement qui promeut la place des femmes dans le numérique. A l'instar des deux premières fondations qui l'ont rendue légendaire dans le monde numérique, Delphine Remy-Boutang est également à l'origine de la mise en œuvre d'autres projets tels que la Fondation Margaret, le JFD Club et le Global Entrepreneurship Network.

Fanny Moizant, la cofondatrice du site Vestiaire Collective

Pour Fanny Moizant, le cadre de la mode était déjà plus que connu durant son enfance. Ainsi, elle s'en est inspirée au profit de sa carrière. Ayant l'idée de créer un site de revente de vêtements et d'accessoires vintage, Fanny Moizant réalise son projet à travers une cofondation qui l'a rendue célèbre dans le secteur du numérique. Installé dans quelques pays d'Europe ainsi qu'aux Etats-Unis, son site Vestiaire Collective connaît une large clientèle dès sa création.

Fanny Moizant a débuté sa carrière en marketing dans le secteur de la décoration, un cadre qui lui semble bien loin de son objectif, à savoir une fonction dans l'univers de la mode. Elle a ainsi repris ses études au sein de l'Institut Français de la Mode, une formation qui lui offre plus tard l'occasion d'ouvrir son actuel site. Aujourd'hui, son entreprise compte plus de 3 millions de membres et a pour objectif de développer un vaste marché en Europe.

Marie-Vorgan Le Barzic, la dirigeante de Numa

Débutant sa carrière au sein des ressources humaines, Marie-Vorgan Le Barzic continue sa voie en étant directrice des ressources humaines d'une startup de développement et d'hébergement de site internet. Après avoir été directrice des ressources humaines, elle prend la direction de Silicon Sentier, l'entreprise initiatrice de Numa. Elle lance ensuite une série de projets à partir de 2006 avec Quartier numérique, un programme qui permet aux startups de contrôler leurs produits.

Marie-Vorgan Le Barzic s'engage également dans le lancement de Cantine en 2008. C'est non seulement un espace de travail mais également une aire qui permet de faire des échanges numériques. Par la suite, elle réalise en 2011 un autre projet nommé Le Camping. Dans l'objectif d'aider les nouveaux entrepreneurs dans le domaine de l'éducation, de la santé, de l'alimentation ainsi que de l'énergie, Numa investit jusqu'à cinq millions d'euros dans le projet.

Nos articles

Quelle différence entre business model et business plan ?

Publié le 04/03/2020
Devenir entrepreneur requiert une phase préparatoire plus qu'importante. Effectivement, c'est pendant cette phase qu'on conçoit les différents...